Solidarité

Un message envoyé par Gladeema ce mois de juin 2017, il était venu témoigner lors de la projection " Exilé.e.s" du 4 novembre 2016 :

 

"Bonjour, aujourd'hui, le 20 juin, Journée mondiale des réfugié-e-s.

 Selon le rapport de l'UNHCR 2016, le nombre de réfugié-e-s dans le

 monde dépasse 65 millions. 

 Je suis l'un de ces réfugiés et je veux dire:

          1. notre nombre réel est beaucoup plus élevé que cela

          2. nous, la communauté des réfugié-e-s, sommes la société la plus diversifiée et la plus 

              répandue à travers le monde,et ceci dû au fait que nous sommes produit-e-s dans

              des dizaines de pays et exporté-e-s vers des dizaines de pays

          3. nous pouvons devenir une force mondiale unie contre nos producteurs-trices, 

              qui produisent encore plus de nous, tous les jours

          4. notre cause ne peut être résolue sans notre participation

          5. aidez-nous à nous unir

Merci                           Nasruddin Gladeema"

témoignage

La situation à nos frontières est extrêmement préoccupante. Des habitants ayant porté secours à des réfugiés dans le département des Alpes maritimes doivent comparaitre devant le tribunal de Nice le 23 novembre. Ils risquent 5 ans de prison et 30 000 euros d'amende. Vous trouverez ci-dessous un lien vers une pétition de soutien :

 

https://www.change.org/p/solidarit%C3%A9-avec-les-solidaires

 

Ci dessous le témoignage d'une habitante du plateau, éloquent...

 

"J'étais il y a 10 jours à Tende, à la frontière italienne, où je vais régulièrement travailler, et je suis sous le choc et la révolte.

 

Nous qui sommes loin des frontières n'avons pas vraiment idée du chaos quotidien qui y règne...

De par la situation de la vallée de la Roya (entre Tende et Vintimille), enclave française en Italie, les habitants sont aux premières lignes pour assister à l'enfer que vivent les migrants bloqués à la frontière côté italien.

Une association s'est montée pour organiser une aide d'urgence et voilà un an que des repas sont distribués clandestinement.


La frontière est officiellement fermée, mais laisse passer beaucoup de gens. La situation est extrêmement tendue, l'aide est difficile à mettre en oeuvre par des citoyens "lambda", en dehors de toute structure d'accueil (les autorités locales interdisent et détruisent toute initiative locale allant dans ce sens) et vu les conditions sanitaires des populations en transit : outre la faim et le froid, beaucoup de jeunes filles sont enceintes ou avec des bébés suite à des viols, la gale est omniprésente et très contagieuse, ce qui pose des problèmes concrets pour ceux qui recueillent des migrants chez eux pour quelques nuits...


Ceux qui aident, ils sont une trentaine d'actifs dans cette association, n'en peuvent plus...

Cela fait des mois que ça dure, sans espoir de solution. Le froid est là. Chaque jour, des appels au secours pour récupérer des groupes de migrants qui remontent la route de la Roya et les héberger pour la nuit. 6 jours par semaine ils se relaient pour aller distribuer de nuit à la frontière de Vintimille, dans des endroits sordides et dangereux, le plus de repas possibles avant d'être délogés par la police (le plus souvent sur dénonciation !)


Plus bas dans le message, vous trouverez une pétition qui dénonce cette situation intenable. Un nouveau pas a été franchi dans l'absurde puisque certaines personnes sont maintenant poursuivie pour avoir porté secours...


Merci"

V.

 

Pour en savoir plus sur la situation :

http://www.associationsalam.org

https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com

Récolte de vêtements

 Vous avez été nombreux à répondre à l’appel à dons. Les habits chauds que vous avez donnés ont été en partie amenés au CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) ouvert à Saint-Martin-d’Hères où 90 hommes attendent que l’on examine leur situation. Une autre partie sera amenée au CAO de Saint-hilaire du Rosier et le reste à Calais en fonction de l’évolution là-bas.

 

Le 4 novembre au TRUC, nous nous sommes rassemblés autour d’un bon repas et de bonnes bières pour regarder ensemble des projections sur la thématique de la migration et l’exil. Nous nous souviendrons de cette rencontre avec Gladeema qui a partagé avec nous son vécu, son ressenti et la situation des demandeurs d’asile dans notre pays.

 

Nous rappelons l’action lancée par le collectif « Un toit sur le plateau » pour organiser de l’accueil sur le plateau. Pour toute info, contacter le collectif par courriel : collectif-un-toit-sur-le-plateau@googlegroups.com

 

 

 




N'hésitez pas à télécharger et remplir le documents de soutien financier...

collectif-un-toit-sur-le-plateau @ googlegroups.com

N'hésitez pas à télécharger l'affiche et à diffuser l'information autour de vous...

Télécharger
Appel soutien financier[1].pdf
Document Adobe Acrobat 52.2 KB
Télécharger
Affiche solidarité avec les migrants
Solidarité avec les migrant.pdf
Document Adobe Acrobat 37.1 KB